Formation des enseignants : un constat de la recherche alarmant


Les enseignants doivent être préparés et formés à exercer leur métier. Cette formation, initiale et continue, est sous-tendue par des théories qui servent aux professionnels de la formation à anticiper, analyser, ajuster leurs actions de formations. Quels paradigmes constituent actuellement la trame de fond de l'activité des formateurs d'enseignants ? Pour quels résultats ?

Formation initiale

Le paradigme dominant dans le système éducatif français, celui du praticien réflexif dans un contexte d’alternance est considéré, depuis une vingtaine d’années,  d’abord au sein des IUFM , puis des ESPE comme le moyen privilégié de former les enseignants novices. Mais nombre de recherches mettent en lumière le fait que cette alternance entre réflexion théorique et décisions pratiques (Malglaive & Weber, 1982) ne semble pas aller de soi pour l’apprenti enseignant.

Formation continue

Le Ministère de l’Education nationale conçoit le développement professionnel des enseignants comme un continuum nourrit de leurs expériences professionnelles et d’apports de la formation continue. Cette formation continue est trop souvent perçue par les intéressés comme trop morcelée, détachée de l’activité réelle au sein des classes et non adossée aux théories actuelles de l’apprentissage (Borko et al., 2011). Ses insuffisances tant quantitatives que qualitatives (Pochard et al., 2008) conduisent la cour des comptes à la juger peu adaptée aux besoins et aux pratiques professionnelles des enseignants (Cour des comptes 2013, 2015).

Les études internationales fustigent le manque d’efficacité de dispositifs reposant sur les apports magistraux de connaissances ou encore la participation à des ateliers thématiques qui induisent bien souvent un positionnement des enseignants comme consommateurs de savoirs (Little, 1993). Ces pratiques de formation reposent sur une vision archaïque de l’école où le rôle des enseignants consistait à démontrer les procédures, attribuer des tâches, et classer des élèves (Stein et al., 1999, p3).

Perspectives

La controverse est ouverte au sein de la communauté scientifique quant à la pertinence de l’alternance telle qu’elle est entendue et mise en place depuis plus de vingt ans dans la formation initiale. Quelles perspectives fécondent émergent de ce débat quant à la place de la réflexivité et de l’alternance pour la formation des enseignants.

Pour le formateur, la construction du sujet novice pourrait passer par l’enseignement ostensiblement de règles de métier, l'accompagner des premiers suivis de ces règles enseignées et l'interprétation des règles (épaissir le métier). La question posée pourrait être dans le même temps celle de la prise en compte des savoirs ordinaires impliqués dans les pratiques quotidiennes des enseignants dans leur formation continue (Talérien et Bertone, 2017). Le défi consisterait en la création de dispositifs permettant aux enseignants de se soutenir mutuellement et approfondissent leurs connaissances (Lieberman et Pointer-Macé, 2008). Optimiser le développement professionnel des enseignants impliquerait un accompagnement tenant compte des règles de métier mobilisées au sein de la communauté de pratique (Wittgenstein, 2004).

 

Dès lors, comment questionner et concevoir des dispositifs de formation des enseignants tenant compte de ce constat ?


Bibliographie

Borko H., Koellner K., Jacobs J., Seago N. (2011). Using video representations of teaching in practice-based professional development programs. ZDM Mathematics Education, vol. 43, n° 1, p. 175-187.

Cour des Comptes (2013). Rapport public thématique « Gérer les enseignants autrement ».

Cour des Comptes (2015). Référé n° 71653 ayant pour objet la formation continue des enseignants.

Lieberman A. & Pointer Mace D. H. (2008). Teacher learning: the key to educational reform. Journal of Teacher Education, vol. 59, n° 3, p. 226-234.

Little J. W. (1993). Teachers’ professional development in a climate of education reform.Educational Evaluation and Policy Analysis, vol. 15, n° 2, p. 129-151.

 


 

Malglaive G., Weber A (1982). Théorie et pratique, approche critique de l’alternance en pédagogie. In: Revue française de pédagogie, volume 61, pp. 17-27.

Pochard M. et al. (2008). Livret vert sur l’évolution du métier d'enseignant.

Stein M. K., Smith M. S., Silver E. A. (1999). The development of professional developers: Learning to assist teachers in new settings in new ways. Harvard Educational Review, vol. 69, n° 3, p. 237-269.

Talérien S. et Bertone S. ( 2018). La transmission explicite des connaissances ordinaires des enseignants expérimentés comme ressource de la formation continue. SHS. 2018. Vol. 52.

Wittgenstein L. (2004). Recherches philosophiques, Paris : Gallimard.