Connaissance de l'École : l'éducation prioritaire

Temps d’appropriation +
 A retenir

Connaissances des principes fondateurs et de l'histoire de l'éducation prioritaire

Connaissances des dispositifs et outils liés à l'éducation prioritaire

Références ou textes réglementaires

Des documents institutionnels

Médias


La refondation de l'éducation prioritaire : la politique d'éducation prioritaire vise à réduire les écarts de réussite entre les élèves scolarisés en éducation prioritaire et ceux qui ne le sont pas. Préfigurée à la rentrée 2014 dans 102 réseaux, la nouvelle politique d'éducation prioritaire entre en vigueur à la rentrée 2015. Essentiellement pédagogique, elle favorise le travail collectif des équipes, l'accompagnement et la formation des enseignants pour le développement de pratiques pédagogiques et éducatives cohérentes, bienveillantes et exigeantes adaptées aux besoins des élèves et inscrites dans la durée. Un référentiel de l'éducation prioritaire a été élaboré pour guider l'action des réseaux en proposant des principes d'actions issus de l'expérience des personnels, des apports de la recherche et de l'expertise des inspections générales.

A la rentrée 2015, 350 REP+ et 739 REP composent la carte de l'éducation prioritaire qui a été actualisée.

  • Le conseil école-collège : le conseil école-collège a pour objectif de renforcer la continuité pédagogique entre le premier et le second degrés. Il réunit des enseignants du collège et des écoles du secteur de celui-ci. Le conseil école-collège est présidé par le principal du collège et  l'inspecteur de l'éducation nationale chargé de la circonscription

L'éducation  prioritaire de la maternelle au bac : la politique d’éducation prioritaire a pour objectif de corriger l’impact des inégalités sociales et économiques sur la réussite scolaire par un renforcement de l’action pédagogique et éducative dans les écoles et établissements des territoires qui rencontrent les plus grandes difficultés sociales.


 

 

La fabrique des inégalités

Le Cnesco a mobilisé 22 équipes de chercheurs français et étrangers (sociologues, économistes, didacticiens, psychologues). Ce travail collectif, jamais accompli en France, permet de mesurer et de comprendre l’ampleur et les formes réelles des inégalités sociales et migratoires et comment l’école française fabrique de l’injustice scolaire.




Revue de presse


L'éducation prioritaire en France 

23 février 2014